Réseau Liberté-Québec

Après 3 ans d’existence, le RLQ fait connaître son bilan

Après trois ans d’existence, les responsables du Réseau Liberté-Québec sont particulièrement fiers de la contribution citoyenne des gens qui ont participé au RLQ et qui font connaître la philosophie politique qui repose sur la liberté individuelle et économique.

“Le bilan du Réseau Liberté-Québec est somme toute, impressionnant, a déclaré la cofondatrice Joanne Marcotte, et ce, malgré le peu d’écoute et jusqu’à un certain point, l’indifférence des partis politiques”. Après cinq grands rendez-vous, la publication d’essais politiques, la rédaction d’un mémoire portant sur l’éducation supérieure dans le cadre du Sommet de l’éducation, les responsables du RLQ remercient chaleureusement les citoyens qui ont participé aux événements et aux débats.

Selon le Réseau Liberté-Québec, une grande partie de la population reconnaît maintenant que d’importantes réformes au modèle québécois sont nécessaires.

“Nous avons participé à semer les germes d’un changement de régime que le Québec ne saura s’épargner”, a déclaré Ian Sénéchal, l’initiateur du Réseau. “Nous sommes convaincus plus que jamais qu’il existe un marché politique pour un allègement important de l’État québécois, une correction des finances publiques de même que pour des politiques qui fassent appel à plus de liberté individuelle et économique”, a soutenu M. Sénéchal.

Les responsables du RLQ continuent d’encourager les partisans de la liberté à participer activement à la démocratie et à exprimer leurs idées sur toutes les tribunes. Ils les encourage également à s’intégrer au sein des partis politiques afin de créer éventuellement un nécessaire relais politique à l’Assemblée nationale.

Pour voir une rétrospective du bilan du RLQ, cliquez ici.

 

 

 

Réseau Liberté-Québec